rss

Journée internationale des droits de l’homme

Português Português, English English, العربية العربية, Español Español, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Déclaration à la presse
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 10 décembre 2019

 

En 1948, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) pour définir les droits et libertés communs à tous les peuples de toutes les nations. Eleanor Roosevelt, ancienne première dame américaine, a présidé la Commission des droits de l’homme des Nations unies qui a rédigé ce document historique. Mme Roosevelt n’a eu qu’à s’inspirer de nos profondes traditions américaines pour nommer ces droits inaliénables et individuels. La Déclaration d’indépendance, la Constitution des États-Unis et la Déclaration des droits guident notre pays depuis plus de 200 ans en promouvant les droits et libertés.

Grâce à la Mme Roosevelt et à la DUDH, un plus grand nombre de personnes dans le monde jouissent de ces droits et libertés qu’avant l’adoption de la Déclaration. En effet, il est largement reconnu que l’autorité morale d’un gouvernement découle, dans une large mesure, de sa volonté de protéger les droits et libertés énumérés dans la DUDH. Malheureusement, toutes les nations ne manifestent pas cette volonté. Le gouvernement chinois continue de réprimer les membres de groupes de minorités religieuses et ethniques dans le Xinjiang, au Tibet et ailleurs, ainsi que de saper les libertés garanties aux Hongkongais par la Déclaration commune sino-britannique et la Loi fondamentale. Les régimes iranien, syrien et vénézuélien commettent chaque jour des violations flagrantes des droits de l’homme qui choquent la conscience. Pour que des pays comme la Chine, l’Iran, la Syrie et le Venezuela regagnent leur autorité morale aux yeux des nations éprises de liberté, ils doivent s’engager de nouveau à protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

Aujourd’hui, nous célébrons les droits universels énoncés dans la DUDH et nous nous engageons de nouveau à protéger et à promouvoir ces libertés fondamentales, universelles et essentielles. Les États-Unis resteront toujours un fervent partisan de ceux qui luttent pour leurs droits inaliénables et la dignité humaine.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous