rss

Les États-Unis félicitent le président par intérim Juan Guaido pour sa réélection à la présidence de l’Assemblée nationale.

English English, Português Português, Русский Русский, Español Español

Département d’État des États-Unis
Déclaration du secrétaire Michael R. Pompeo
Le 5 janvier 2020,

 

Au nom des États-Unis, je félicite Juan Guaido pour sa réélection à la présidence de l’Assemblée nationale vénézuélienne et condamne les efforts voués à l’échec de l’ancien régime de Maduro visant à nier la volonté de l’Assemblée nationale démocratiquement élue.

Depuis des mois, des responsables du régime corrompus se sont livrés à une campagne d’arrestations, d’intimidation et de corruption illégale, violente et méprisable pour anéantir la dernière institution démocratique du Venezuela, l’Assemblée nationale, et pour empêcher ses membres élus de voter librement et conformément aux convictions de leurs électeurs. Aujourd’hui, lorsque l’ancien régime de Maduro a compris que la campagne antidémocratique de corruption et d’intimidation ne lui avait pas permis de rallier suffisamment de soutiens au sein de l’Assemblée nationale, il en a refusé l’accès à Juan Guaido et à ses partisans par la force. En l’absence du nombre de députés nécessaire pour constituer le quorum requis par la constitution, ils ont procédé à un simulacre de vote et annoncé le résultat. Il ne peut y avoir de vote légal en l’absence de la majorité des députés prescrite par la Constitution. Maduro continue d’ignorer la constitution et la volonté du peuple vénézuélien.

Les partis politiques vénézuéliens ont fait preuve d’une impressionnante unité dans leur soutien à la réélection de Juan Guaido. Cette unité a permis à Guaido de bénéficier d’une nette marge de victoire. Les États-Unis et 57 autres pays continuent de le considérer comme le chef légitime de l’Assemblée nationale et donc le président par intérim légitime du Venezuela. Juan Guaido personnifie la lutte du peuple vénézuélien pour recouvrer la prospérité et la démocratie dont il jouissait par le passé. Aucune crapule du régime, aucune cellule de prison et aucune corruption ou intimidation ne peuvent subvertir la volonté du peuple vénézuélien.

Les États-Unis et leurs alliés démocratiques du monde entier restent résolus à œuvrer pour le peuple vénézuélien et à l’aider à mettre fin à la dictature brutale et inepte sous laquelle il vit. La répression et la pauvreté du Venezuela, qui ont déjà contraint plus de 15 % de la population à fuir le pays, ne commenceront à reculer que lorsque la démocratie sera totalement rétablie. Nous attendons ce jour avec impatience et nous nous engageons à nouveau à soutenir le président par intérim Guaido, l’Assemblée nationale et des élections libres et équitables.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous