rss

Troisième cyber dialogue entre les États-Unis et la France

English English

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 22 janvier 2020
Communiqué de presse

 

Le troisième cyber dialogue entre les États-Unis et la France s’est tenu à Paris, en France, le 22 janvier 2020, pour réaffirmer notre partenariat existant en matière de cybersécurité et de politique sur les questions cyber. Nos gouvernements se sont tous deux engagés à garantir un cyberespace ouvert, interopérable, fiable et sécurisé, dans lequel tous les États se comportent de manière responsable.

Lors de la réunion bilatérale, les États-Unis et la France se sont entretenus des efforts visant à faire progresser la stabilité dans le cyberespace, des progrès diplomatiques dans les instances multilatérales et régionales de sécurité ; des questions liées à la cybersécurité 5G ; des questions de cybersécurité nationales ; et du renforcement des cyber-capacités. Les deux pays ont réaffirmé leur soutien à un cadre de comportement responsable des États dans le cyberespace, fondé sur l’applicabilité du droit international existant, l’adhésion à des normes non contraignantes de comportement des États en temps de paix, et la mise en œuvre de mesures pratiques de renforcement de la confiance. Les délégations ont également discuté des éléments de la déclaration conjointe sur la promotion du comportement responsable des États dans le cyberespace que les États-Unis, la France et 25 autres pays ont signée le 23 septembre 2019, et en particulier de leur engagement à travailler ensemble sur une base volontaire pour faire en sorte que les États assument la responsabilité de leurs actes contraires à ces principes.

Robert L. Strayer, sous-secrétaire d’État adjoint aux politiques internationales de cyber-communication et information, était à la tête de la délégation américaine qui comprenait des représentants des départements du Commerce, de la Défense, de la Sécurité intérieure, de la Justice et d’État. Henri Verdier, ambassadeur aux Affaires numériques, dirigeait la délégation interinstitutions de la France issue du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, du ministère de l’Intérieur, du ministère des Forces armées et du ministère de la Justice.

C’est avec plaisir que les États-Unis accueilleront le prochain dialogue à Washington.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous