rss

Journée nationale de commémoration du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz

English English

La Maison-Blanche
Le 24 janvier 2020
Proclamation du président des États-Unis d’Amérique

 

À l’occasion du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz, nous nous souvenons des six millions de Juifs qui ont péri dans l’Holocauste et rendons hommage aux soldats américains et des autres forces alliées qui se sont battus sans relâche pour vaincre le régime nazi. Nous renouvelons notre engagement envers la lutte contre l’antisémitisme et ces deux mots qui ne pourront jamais être trop répétés : Plus jamais.  

Poussés par leur haine implacable et une cruauté sans nom, les nazis ont mis en œuvre un plan systématique et méthodique pour exterminer le peuple Juif et d’autres groupes qu’ils jugeaient indésirables. Deux Juifs d’Europe sur trois ont été assassinés, ainsi que des millions d’autres gens. Ils ont été envoyés dans des ghettos, des camps de concentration et des camps de la mort, où ils ont été persécutés, emprisonné, affamés, torturés et exécutés. C’est tout simplement impensable qu’une telle barbarie se soit produite il y a seulement 75 ans.  

Les courageux survivants de l’Holocauste revivent constamment les cauchemars de leur expérience. Mais ils ont persévéré dans leurs témoignages pour que nous tous, aujourd’hui et à l’avenir, n’oubliions jamais la tentative impensable des nazis d’anéantir le peuple juif. Leur capacité à ne pas se laisser décourager nous force à tout faire pour que leurs récits restent vivants. Ceux qui sont remplis de haine ne doivent jamais réussir lorsqu’ils s’efforcent de minimiser, nier ou effacer l’Holocauste de nos mémoires ou de nos manuels d’histoire. Nous avons un devoir fondamental, un devoir collectif, qui est de veiller à ce que chaque nouvelle génération connaisse la vérité. Les enseignements de l’Holocauste doivent être enracinés pour toujours dans la conscience de l’humanité afin que nous puissions tenir notre promesse solennelle et sacrée : tant de malfaisance et de haine ne doit plus jamais arriver au pouvoir.

Dans un dernier acte de défi, le peuple juif est re-né des cendres de l’Holocauste afin de fonder et de bâtir l’État moderne d’Israël. Comme je l’ai déjà dit par le passé, l’État d’Israël est un monument éternel à la force immortelle du peuple juif. À ceux qui aspireront à la destruction d’Israël et du peuple juif, nous disons : Plus jamais. 

Aujourd’hui nous honorons la mémoire de ceux qui ont été tués dans l’Holocauste. Nous honorons les survivants qui ont assuré la perpétuation du peuple juif. Et nous offrons notre gratitude à nos braves soldats qui ont tout sacrifié pour la liberté – une dette que nous ne pourrons jamais honorer.

C’est pourquoi en ce jour, je soussigné, Donald J. Trump, président des États-Unis d’Amérique, en vertu de l’autorité que me confèrent la Constitution et le droit des États-Unis d’Amérique, proclame par la présente le 27 janvier 2020, Journée nationale de commémoration du 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz. En ce jour, j’appelle tous les Américains à marquer cette journée en se consacrant à des programmes, cérémonies, prières et commémorations pour honorer la mémoire des victimes de l’Holocauste et de la persécution nazie, mais aussi à prendre conscience des sacrifices de ces hommes et femmes qui ont aidé à libérer les victimes de ces atrocités. 

En foi de quoi, j’ai apposé ma signature en ce vingt-quatrième jour de janvier de l’an de grâce deux mille vingt, et deux cent quarante-quatre de l’Indépendance des États-Unis d’Amérique.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous