rss

Déclaration de l’administrateur de l’USAID Mark Green

English English

USAID, l’Agence des États-Unis pour le développement international
Bureau des relations de presse
Le 16 mars 2020

 

Pendant deux ans et demi, j’ai eu l’honneur et la joie de servir en tant qu’administrateur de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Aujourd’hui, c’est avec fierté, et non sans tristesse, que j’annonce mon intention de quitter l’USAID et de retourner dans le secteur privé le mois prochain.

Grâce à la vision et au dévouement des hommes et des femmes de l’USAID, l’agence a accompli un travail continu et considérable pour changer et améliorer le pouvoir de l’aide étrangère afin d’aider nos nations partenaires dans leur cheminement vers l’autonomie. L’objectif de l’aide étrangère est de mettre fin à la nécessité de son existence. Le travail de l’USAID fournit chaque jour un puissant retour sur investissement aux contribuables américains pour notre sécurité nationale et notre croissance économique – cette générosité est tout simplement dans notre ADN en tant que pays.

L’USAID montre au monde entier la puissance du leadership et la compassion persistante des États-Unis, non seulement dans nos initiatives en matière de santé mondiale, de sécurité alimentaire et de développement économique, mais aussi dans notre intervention inégalée en cas de catastrophes naturelles et d’urgences de santé publique.

Sous la direction du président Trump, nous avons augmenté l’efficacité de l’aide étrangère en procédant à la réorganisation interne de l’agence (« la transformation de l’USAID »), nous avons fait progresser une mission axée sur le terrain et nous avons considérablement renforcé notre expertise technique, nos opérations et notre personnel.

Nous avons été les premiers au monde à réagir aux catastrophes, qu’elles soient naturelles ou causées par l’homme. Nous avons mené des initiatives novatrices visant à aider les minorités religieuses et ethniques à se remettre d’atrocités – comme les chrétiens et les Yezidis dans le nord de l’Iraq et les Rohingyas en Birmanie et au Bangladesh. Nous avons également travaillé à l’autonomisation de millions de femmes et de filles par le biais de l’Initiative pour le développement et la prospérité des femmes dans le monde (W-GDP). Et aujourd’hui, nous travaillons avec d’autres départements et agences des États-Unis pour les mesures internationales concernant le COVID-19.

Je tiens à remercier le président et le vice-président pour le soutien qu’ils m’ont apporté, et qu’ils ont apporté à cette remarquable agence. Je me réjouis de voir la mission de l’USAID se poursuivre pour relever les grands défis du 21e siècle en matière de développement et d’aide humanitaire.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous