rss

À propos de l’impasse politique en Afghanistan

العربية العربية, English English, Русский Русский, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Bureau du secrétaire d’État, Michael R. Pompeo
Communiqué de presse
Le 23 mars 2020

 

Les États-Unis sont fiers de leur partenariat avec la république islamique d’Afghanistan et le peuple afghan, et admirent ce que l’Afghanistan a accompli depuis 2001. Nous avons établi un lien solide, en particulier avec les forces de l’ordre afghanes, en faisant des sacrifices communs pour répondre aux menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité internationales depuis 2001. En soulignant la priorité nationale que les États-Unis accordent à la contribution à un arrangement politique après quarante ans de guerre dévastatrice, le secrétaire d’État Pompeo est venu à Kaboul aujourd’hui avec un message important. Il s’est adressé directement aux dirigeants de la nation pour leur faire part de la nécessité de faire des compromis pour le bien du peuple afghan.

Les États-Unis regrettent profondément que le président afghan Ashraf Ghani et l’ancien chef de l’exécutif Abdullah Abdullah aient informé le secrétaire Pompeo qu’ils n’avaient pas réussi à s’entendre sur un gouvernement inclusif capable de relever les défis de la gouvernance, de la paix et de la sécurité, et d’assurer la santé et le bien-être des citoyens afghans. Les États-Unis sont déçus par leur comportement et par ce qu’il signifie pour l’Afghanistan et pour nos intérêts communs. Leur échec nuit aux relations américano-afghanes et déshonore malheureusement les Afghans, les Américains et les partenaires de la coalition qui ont sacrifié leur vie et leurs biens dans la lutte pour construire un nouvel avenir pour ce pays.

Étant donné que cet échec du leadership constitue une menace directe pour les intérêts nationaux des États-Unis, le gouvernement des États-Unis va, à partir de maintenant, entamer un examen des modalités de notre coopération avec l’Afghanistan. Entre autres mesures, nous annonçons aujourd’hui un ajustement responsable de nos dépenses en Afghanistan et une réduction immédiate de l’aide d’un milliard de dollars cette année. Nous sommes prêts à la réduire encore d’un milliard de dollars en 2021. Nous allons également entamer un examen de tous nos programmes et projets afin de définir des réductions supplémentaires, et reconsidérer nos promesses lors des futures conférences de donateurs pour l’Afghanistan. Nous avons clairement fait savoir aux dirigeants que nous ne soutiendrons pas les opérations de sécurité qui ont des motivations politiques, ni les dirigeants politiques qui ordonnent de telles opérations ou ceux qui préconisent ou soutiennent un gouvernement parallèle.

Les États-Unis restent convaincus qu’un arrangement politique est la seule solution au conflit. Nous constatons que les dirigeants afghans agissent de manière contraire aux engagements qu’ils ont pris dans la déclaration conjointe, principalement en ne créant pas d’équipe nationale inclusive pour participer aux négociations intra-afghanes ou en ne prenant pas de mesures pratiques pour faciliter la libération des prisonniers par les deux parties en vue de renforcer la confiance pour parvenir à un arrangement politique et obtenir un cessez-le-feu permanent et général. Nous procédons au retrait conditionnel de nos forces conformément à l’accord entre les États-Unis et les Talibans.

Si les dirigeants afghans choisissent de former un gouvernement inclusif capable d’assurer la sécurité et de participer au processus de paix, les États-Unis sont prêts à soutenir ces efforts et à revoir les examens entamés aujourd’hui.

Les États-Unis n’abandonnent pas leur partenariat avec l’Afghanistan ni leur engagement à soutenir les forces de l’ordre afghanes, mais revoient les modalités de leur coopération compte tenu des actions irresponsables des dirigeants afghans. Pour illustrer l’engagement indéfectible des États-Unis en faveur du peuple afghan, les États-Unis fourniront une aide de 15 millions de dollars pour contribuer à la lutte contre la propagation du coronavirus en Afghanistan.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous