rss

Avec des aides supplémentaires destinées à l’étranger, les États-Unis continuent à être leaders dans la réponse mondiale au COVID-19

English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, Português Português, Русский Русский, Español Español, اردو اردو, 中文 (中国) 中文 (中国)

Département d’État des États-Unis
Secrétaire d’État Michael R. Pompeo
Le 8 avril 2020

Grâce à la générosité sans égal du peuple américain et aux actions du gouvernement, les États-Unis continuent à jouer un rôle de leader dans la réponse mondiale contre la pandémie de COVID-19, en matière de santé publique et d’aide humanitaire. Nous nous appuyons sur ce leadership en octroyant 225 millions de dollars supplémentaires à l’assistance sanitaire, humanitaire et économique, afin de stimuler encore davantage les efforts mondiaux de lutte contre l’épidémie.

Cette nouvelle assistance fait suite à près de 274 millions de dollars d’aides déployées par le gouvernement des États-Unis dans la lutte contre le COVID-19. Elle vient également s’ajouter aux 140 milliards de dollars qui constituent le total de l’assistance que les États-Unis ont fournie ces 20 dernières années, rien que dans le domaine de la santé. Les États-Unis sont sans contexte les premiers fournisseurs d’aide sanitaire et humanitaire dans le monde entier.

Notre aide dans le cadre du COVID-19 se propose notamment de réduire la transmission du virus grâce au diagnostic, de prévenir et contrôler les infections au sein des centres de santé, de préparer et renforcer les système de santé d’urgence, d’améliorer les laboratoires ainsi que de former les agents de santé – tout cela dans un effort de lutte contre de nouveaux épisodes épidémiques, afin d’atténuer l’impact sur les Américains vivant à l’étranger et de mieux protéger les Américains vivant aux États-Unis de nouvelles transmissions venues d’autres pays.

Les pandémies ne respectent pas les frontières entre États. Depuis des décennies que les États-Unis sont leaders en matière d’aide sanitaire et humanitaire, nous savons qu’il s’est révélé crucial, pour protéger notre patrie, d’investir de façon intelligente et stratégique. Comme le montre l’histoire, nous pouvons lutter contre une pandémie chez nous, tout en aidant d’autres nations à en contenir la propagation sur leur propre territoire. 

Plus important encore, les États-Unis sont en mesure d’apporter à leurs partenaires étrangers une assistance cruciale, sans dilapider des ressources qui sont critiques pour le peuple américain. Ainsi nous conserverons tous les produits médicaux indispensables aux États-Unis jusqu’à ce que la demande nationale soit satisfaite.

Des équipes de l’ensemble du gouvernement américain – à savoir le département d’État, bien sûr, mais aussi, entre autres, de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), les Centres de contrôle et de prévention des maladies du département de la Santé et des Affaires sociales ainsi que la Société de financement du développement international des États-Unis – collaborent entre elles, ainsi qu’avec nos partenaires du G7 et d’autres institutions multilatérales, afin de donner la priorité aux programmes et aux pays où l’assistance est la plus nécessaire et aura l’impact le plus important.

Ce n’est pas seulement à travers les ressources de l’État que les Américains apportent une assistance. À eux tous, les Américains ont généreusement offert plus de 1,5 milliard de dollars aux populations affectées par la pandémie de COVID-19 dans le monde, à travers des sociétés privées, des associations et des organisations religieuses. Et je sais que nous continuerons à en faire autant dans les semaines et mois à venir – car nous sommes la première source d’aide humanitaire au monde.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous