rss

Le programme spatial iranien n’est pas pacifique mais dangereux

English English, العربية العربية, Português Português, Русский Русский, Español Español, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 25 avril 2020

 

Depuis des années, l’Iran prétend que son programme spatial est purement pacifique et civil. L’administration Trump n’a jamais cru à cette fiction. Le lancement cette semaine d’un satellite militaire par le Corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran, une organisation désignée comme organisation terroriste étrangère, prouve clairement ce que nous disons depuis le début : le programme spatial iranien n’est ni pacifique ni entièrement civil.

En février 2020, le directeur de l’agence spatiale nationale iranienne, Morteza Berari, a déclaré que l’Iran préconisait « l’utilisation pacifique de l’espace ». Il a également déclaré que « toutes [leurs] activités dans le domaine de l’espace sont transparentes. » Le ministre iranien de l’Information a déclaré cette semaine que « le programme spatial iranien est pacifique. » Le lancement militaire le plus récent, qui a été élaboré et mené en secret, prouve que ces affirmations étaient mensongères.

Ce lanceur de satellites et d’autres lancés avant lui intègrent des technologies identiques aux missiles balistiques et interchangeables avec ceux-ci, y compris des systèmes à plus longue portée tels que les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM). Aucun pays n’a jamais cherché à se doter d’une capacité ICBM, sauf dans le but de lancer des armes nucléaires.

Toutes les nations pacifiques doivent rejeter le développement par l’Iran de technologies capables de produire des missiles balistiques et s’unir pour limiter les programmes dangereux de l’Iran en matière de missiles. Pour commencer, les pays devraient apporter leur soutien à la prolongation de l’embargo des Nations unies sur les armes conventionnelles à l’encontre de l’Iran, qui doit expirer en octobre prochain. Le principal État parrain du terrorisme et de l’antisémitisme dans le monde ne devrait pas être autorisé à acheter et à vendre des armes conventionnelles. Nous demandons également à l’Union européenne de sanctionner les personnes et entités qui travaillent sur les programmes de missiles de l’Iran.

Alors que le peuple iranien souffre et meurt de la pandémie de coronavirus, il est regrettable de voir le régime gaspiller ses ressources et ses efforts dans des activités militaires provocatrices qui n’aident en rien le peuple iranien.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous