rss

Une aide extérieure supplémentaire des États-Unis réaffirme la place de leader des États-Unis dans la riposte mondiale au COVID-19

Português Português, English English, Español Español, Русский Русский, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 6 mai 2020

 

Alors que nous travaillons ensemble pour vaincre le coronavirus sur notre territoire, les États-Unis sont solidaires avec leurs partenaires mondiaux lorsqu’ils en ont besoin, comme cela a toujours été le cas. Si le monde est en meilleure santé, les États-Unis sont en meilleure santé.

Depuis plus d’un demi-siècle, les États-Unis sont le principal contributeur à l’aide sanitaire et humanitaire dans le monde entier, qui sauve des vies sur toute la planète. Les États-Unis ont pris la tête de la lutte contre Ébola, le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme et d’autres maladies infectieuses, ainsi que des interventions humanitaires dans le monde entier, en particulier face aux crises actuelles au Venezuela et en Syrie.

Les États-Unis continuent aujourd’hui à assumer une place de leader mondial face à la pandémie de COVID -19, avec une aide humanitaire et médicale supplémentaire de 128 millions de dollars dans le monde entier.

Elle porte notre engagement total, à ce jour, à plus de 900 millions de dollars mobilisés sous la forme d’aide sanitaire, humanitaire et économique vitale à plus de 120 pays.

Le financement annoncé aujourd’hui prévoit des fonds de 100 millions de dollars au service de la santé mondiale pour favoriser la prévention, la détection et le contrôle des virus. Les 28 millions de dollars restants annoncés aujourd’hui contribueront également à prévenir la propagation du COVID-19 au sein des populations de réfugiés et de migrants vulnérables, notamment grâce à une aide humanitaire.

Alors même qu’il se bat contre le virus sur le front intérieur, le peuple américain reste celui dont l’action humanitaire dans le monde est la plus importante. Ensemble, des entreprises privées, des organisations à but non lucratif, des organisations caritatives et des particuliers ont mobilisé près de 4 milliards de dollars sous forme de dons et d’assistance, en plus de l’aide gouvernementale. Au total, les Américains ont fourni des aides et des donations gouvernementales et non gouvernementales de près de 6,5 milliards de dollars dans le cadre de la riposte mondiale au COVID-19, soit près de 60 % du total des fonds correspondants.

Les États-Unis continuent de saluer les contributions de haute qualité et transparentes de la part de chaque donateur du monde, sans qu’il exige d’engagement en contrepartie,  dans le cadre de la lutte contre cette pandémie.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous