rss

Le secrétaire Michael R. Pompeo à l’occasion de la réunion des ministres de la Coalition mondiale contre Daech

English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, Русский Русский, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 4 juin 2020

 

MONSIEUR LE SECRÉTAIRE POMPEO : Merci, monsieur le ministre des Affaires étrangères Di Maio. Luigi, merci. Nous prions pour que votre pays poursuive également son rétablissement rapide et régulier à la suite de l’épidémie de coronavirus.

Aux 31 représentants présents avec nous aujourd’hui, merci pour votre participation, non seulement à cette réunion, mais au cours des deux derniers mois.

Enfin, pour commencer, je souhaite tout particulièrement souhaiter la bienvenue au Premier ministre M. Kadhimi et le féliciter au nom de toute la coalition pour le nouveau gouvernement iraquien et sa transition pacifique au pouvoir. Nous sommes tous déterminés à assurer votre succès et la défaite durable de Daech. Je me réjouis d’ores et déjà de notre partenariat étroit avec le peuple et le gouvernement iraquiens dans le cadre d’une série de discussions, en particulier du dialogue stratégique américano-iraquien, qui commencera ce mois-ci.

Nous venons de marquer le premier anniversaire de la défaite territoriale du califat.

Cet accomplissement témoigne de l’intérêt de la coalition et souligne l’engagement de l’Amérique à conduire ses alliés et partenaires vers des victoires communes. Dans toutes nos entreprises, l’administration Trump attend des résultats. Près de huit millions de personnes libérées dans une zone de la taille du Royaume-Uni – voilà un résultat concret.

Cela dit, nous poursuivons notre lutte contre Daech et ne l’abandonnerons pas dans un avenir prévisible. Nous ne pouvons pas baisser notre garde.

Nous devons continuer à éradiquer les cellules et les réseaux de Daech et fournir une aide à la stabilisation des zones libérées en Iraq et en Syrie.

Nous le savons tous : Daech est sans foi ni loi. Cette organisation a perpétré le mois dernier un massacre dans une maternité en Afghanistan, choisissant de cibler les mères en couches les plus vulnérables de l’hôpital et leurs nouveau-nés. Il s’agit d’une méthodologie classique de Daech. Nous avons vu ce genre d’attaques en Afrique de l’Ouest et ailleurs.

Nous devons donc tous continuer à nous battre, tous ensemble.

Les États-Unis ont consenti l’investissement le plus important dans notre mission commune en poursuivant leur rôle de colonne vertébrale militaire de l’effort de lutte contre Daech, et nous partageons le fardeau financier du rétablissement immédiat de l’Iraq. L’année dernière seulement, les États-Unis se sont engagés à mobiliser 100 millions dans le cadre du principal programme de stabilisation de la coalition pour les zones libérées.

Il est vrai que la pandémie fait peser d’énormes contraintes sur tous nos budgets, mais nous exhortons vos nations à s’engager à atteindre notre objectif de plus de 700 millions de dollars pour 2020.

Ces fonds permettront de financer notre travail avec des partenaires locaux dans le cadre de la lutte contre les cellules et les réseaux de Daech en Syrie et en Iraq.

Nous comptons sur cette coalition pour financer l’année prochaine la détention dans des conditions sûres et humaines des milliers de combattants terroristes étrangers toujours en attente de jugement en Syrie et en Iraq. Toutes les nations doivent suivre l’exemple de l’Italie en matière de rapatriement et l’exemple de l’Allemagne en ce qui concerne la responsabilisation des combattants et des agents de Daech.

Enfin, les États-Unis attendent avec impatience la reprogrammation de notre événement pour faciliter une lutte coordonnée contre Daech en Afrique de l’Ouest.

Merci infiniment à tous pour votre contribution à notre objectif commun. J’espère que notre formidable réussite jusqu’à présent nous encouragera tous à continuer de maintenir notre effort sur la voie de la  défaite définitive et durable de Daech.

Merci.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous