rss

Les États-Unis accueillent favorablement la décision du Royaume-Uni d’exclure Huawei des réseaux 5G

English English, العربية العربية, हिन्दी हिन्दी, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 14 juillet 2020

 

Nous accueillons avec satisfaction le projet du Royaume-Uni de bannir Huawei des futurs réseaux 5G et de retirer progressivement les équipements Huawei non fiables des réseaux existants. Avec cette décision, le Royaume-Uni rejoint une liste croissante de pays à travers le monde qui luttent pour leur sécurité nationale en interdisant l’utilisation de fournisseurs non fiables et à haut risque. Nous continuerons de travailler avec nos amis britanniques pour favoriser un écosystème 5G sûr et dynamique, qui est essentiel à la sécurité et à la prospérité transatlantiques.

La dynamique en faveur d’une 5G sûre se dessine. Le Royaume-Uni se joint à des démocraties telles que la République tchèque, le Danemark, l’Estonie, la Lettonie, la Pologne, la Roumanie et la Suède en bannissant Huawei des futurs réseaux 5G. Des opérateurs téléphoniques irréprochables comme Jio en Inde, Telstra en Australie, SK et KT en Corée du Sud, NTT au Japon, et d’autres ont également interdit l’utilisation d’équipements Huawei dans leurs réseaux.

Les pays doivent pouvoir être sûrs que les équipements et les logiciels utilisés pour la 5G ne menaceront pas la sécurité nationale, la sécurité économique, la vie privée, la propriété intellectuelle ou les droits de l’homme.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous