rss

L’aide économique et humanitaire des États-Unis renforce le leadership américain dans la poursuite des efforts mondiaux de lutte contre la COVID-19

العربية العربية, English English, Português Português, Español Español

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 5 août 2020

 

Les États-Unis sont toujours leaders mondiaux du combat contre la COVID-19. Ce sont désormais 20,5 milliards USD qui ont été attribués, par diverses entités du gouvernement américain, en faveur de la réponse mondiale à la pandémie. Cet effort incroyable, rendu possible par la générosité des contribuables américains, comprend des financements en faveur de vaccins, traitements et diagnostics, des initiatives augmentant le degré de préparation ainsi que le financement d’activités d’assistance aux pays étrangers par le département d’État et l’USAID.

J’ai le plaisir d’annoncer un nouvel apport de près de 53 millions USD, sous forme d’assistance humanitaire et économique, de la part du département d’État et de l’USAID, afin d’aider aussi bien des personnes vulnérables que des pays partenaires du monde entier à poursuivre leur combat contre la COVID-19. Avec ce nouveau financement, la contribution des seuls département d’État et de l’USAID passe à plus de 1,6 milliard USD, ce qui consolide encore le leadership des États-Unis dans la réponse mondiale à la pandémie.

Cette nouvelle assistance comprend près de 33 millions d’aide humanitaire qui seront destinés à augmenter la capacité de nos partenaires internationaux, dont des organisations non gouvernementales, à fournir de l’eau et des services d’assainissement et d’hygiène, à augmenter le soutien aux moyens de subsistance ainsi qu’à améliorer l’accès aux services de protection, de santé et d’information à destination de réfugiés, de personnes déplacées internes, de victimes de conflits et de communautés d’accueil. Avec ce nouveau financement humanitaire, le département aura intégralement engagé les fonds attribués par le Congrès à l’assistance aux migrants et aux réfugiés, soit 350 millions USD, dans la lutte internationale contre la COVID-19.

Le montant annoncé comprend également 20 millions USD d’aide économique qui permettront à des pays partenaires d’Asie, d’Afrique et d’ailleurs d’atténuer certains effets secondaires de la pandémie dans divers domaines, notamment en matière de démocratie, de droits humains, de commerce et d’agriculture.

Outre les financements directs de la part du gouvernement des États-Unis, les entreprises privées américaines, les organisations à but non lucratif, caritatives et religieuses ainsi que les donateurs particuliers du pays ont déjà apporté plus de 4,9 milliards, sous forme de donations et d’assistance, à la lutte contre la COVID-19 dans le monde. Les efforts que les États-Unis continuent à accomplir face à la pandémie de COVID-19 s’inscrivent dans la continuité de plusieurs décennies où le pays était déjà leader en matière d’assistance aux pays étrangers. Pour ces 20 dernières années, nos investissements dans l’assistance sanitaire et humanitaire s’élèvent au total à plus de 140 milliards USD, soit davantage que n’importe quelle autre nation.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous