rss

Les États-Unis restreignent davantage l’accès de Huawei à la technologie américaine

Español Español, English English, Português Português, العربية العربية, Русский Русский, اردو اردو

Département d’état des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Pour diffusion immédiate
Déclaration du Secrétaire d’état Michael R. Pompeo
Le 17 août 2020

 

Les États-Unis restreignent davantage l’accès de Huawei à la technologie américaine

L’administration Trump prend Huawei pour ce qu’elle est, une branche de l’État de surveillance du Parti communiste chinois (PCC), et nous avons pris des mesures en conséquence. Aujourd’hui, notre gouvernement a promulgué plusieurs mesures pour protéger la sécurité nationale des États-Unis, la vie privée de nos citoyens et l’intégrité de notre infrastructure 5G contre l’influence malveillante de Beijing.

Le département d’État soutient fermement l’élargissement aujourd’hui par le département du Commerce de sa règle sur les produits étrangers directs, qui empêchera Huawei de contourner la loi des États-Unis par la production de puces alternatives et la fourniture de puces de série (OTS – off-the-shelf) produites avec des outils acquis aux États-Unis. Cette mesure fait suite à l’élargissement plus limité de la règle sur les produits directs étrangers en mai, à laquelle Huawei a continuellement tenté de se soustraire.

Le département du Commerce a également ajouté 38 filiales de Huawei à sa liste d’entités, laquelle identifie les parties étrangères qui n’ont pas le droit de recevoir certaines technologies sensibles, et a permis l’expiration de la licence générale temporaire (TGL – Temporary General License) de Huawei. Les États-Unis ont laissé suffisamment de temps aux entreprises et aux personnes concernées, principalement aux clients de Huawei, pour identifier d’autres sources d’équipements, de logiciels et de technologies, les adopter et réduire progressivement leurs activités. Ce temps est maintenant écoulé.

Nous ne tolérerons pas les actions du PCC visant à porter atteinte à la vie privée de nos citoyens, à miner la propriété intellectuelle de nos entreprises ou à saper l’intégrité des réseaux de nouvelle génération dans le monde entier.

Nous concrétisons nos paroles par des actions au sein du gouvernement des États-Unis. Le département de la Justice a inculpé Huawei pour vol de technologies américaines, conspiration, fraude électronique, fraude bancaire, racket et aide apportée à l’Iran pour qu’il se soustraie aux sanctions, entre autres chefs d’accusation. Le département du Commerce a placé Huawei sur la liste des entités en 2019. Le département d’État mène une diplomatie vigoureuse depuis plus d’un an pour partager avec ses alliés et partenaires dans le monde entier ce qu’il sait sur Huawei et d’autres fournisseurs indignes de confiance.

Les États-Unis continueront de restreindre la plupart des exportations américaines vers Huawei et ses filiales figurant sur la liste des entités pour les activités qui menacent la sécurité nationale des États-Unis et la stabilité internationale. Nous invitons nos alliés et partenaires à se joindre à nous.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous