rss

Verdict du Tribunal spécial pour le Liban

العربية العربية, English English

Déclaration à la presse
Michael R. POMPEO, secrétaire d’État
Le 18 août 2020,

 

Les États-Unis se félicitent du verdict de culpabilité rendu par le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) à l’encontre de Salim Ayyash, un agent du Hezbollah, en raison de son rôle dans l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais Rafik Hariri le 14 février 2005. Cet acte de terrorisme avait également fait 21 morts de plus et 226 blessés. Bien qu’Ayyash soit toujours en liberté, la décision du TSL réaffirme l’importance de faire justice aux victimes et de mettre fin à l’impunité, ce qui est impératif pour garantir la sécurité, la stabilité et la souveraineté du Liban.

Les agents du Hezbollah n’opèrent pas pour leur propre compte. La condamnation d’Ayyash contribue à confirmer ce que le monde reconnaît de plus en plus — que le Hezbollah et ses membres ne sont pas des défenseurs du Liban comme ils le prétendent, mais une organisation terroriste vouée à la promotion du programme malveillant et sectaire de l’Iran. De Beyrouth en 1983 à la Bulgarie en 2012, en passant par Buenos Aires en 1994, les attaques terroristes du Hezbollah dans le monde entier ont entraîné le massacre gratuit de centaines de personnes et causé la misère de plusieurs milliers d’autres. Alors que le peuple libanais subit les effets d’une terrible crise économique, l’exploitation du système financier libanais par le Hezbollah, la dégradation des institutions libanaises par celui-ci et ses actions provocantes et dangereuses menacent le peuple libanais et mettent en péril la santé financière du Liban et son rétablissement potentiel. Comme je l’ai dit à maintes reprises, les activités terroristes et illicites du Hezbollah au Liban et dans le monde entier montrent qu’il se préoccupe davantage de ses propres intérêts et de ceux de son protecteur, l’Iran, que de ceux du Liban et du peuple libanais.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous