rss

Le sous-secrétaire Biegun organise un événement en marge de l’Assemblée générale des Nations unies, « Un dialogue avec les dix principaux donateurs du monde sur les besoins humanitaires mondiaux »

English English, العربية العربية, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 24 septembre 2020
Compte-rendu

 

Les propos suivants sont attribuables à Morgan Ortagus, porte-parole :‎

Le secrétaire d’État adjoint Stephen E. Biegun a organisé aujourd’hui un dialogue virtuel portant sur les besoins humanitaires mondiaux avec les dix principaux donateurs d’aide humanitaire du monde et les dirigeants d’agences des Nations unies, en marge de la semaine de haut niveau de la 75e Assemblée générale des Nations unies. Dans son allocution, le sous-secrétaire Biegun a reconnu les bons résultats obtenus grâce aux liens solides entre les États-Unis et ses précieux partenaires, et a souligné la profonde détermination des Américains à aider les populations les plus vulnérables dans le monde. 

Les panelistes ont exploré les différentes façons dont la société civile, les partenaires du secteur privé et les donateurs doivent œuvrer en collaboration pour répondre aux besoins sans précédent dans le monde actuel – niveaux historiques de déplacements forcés et insécurité alimentaire. Le sous-secrétaire Biegun a souligné la nécessité de continuer et d’élargir les partenariats dans la réponse à la crise humanitaire, y compris de pays qui revendiquent le leadership mondial mais ne se manifestent pas quand c’est important.  L’administrateur par intérim de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), John Barsa, a également insisté sur la responsabilité collective des donateurs pour faire face aux besoins croissants d’aide humanitaire et pour garantir la protection de la vie humaine et la dignité. L’évènement a insisté sur le fait que les efforts de réforme doivent se poursuivre afin de garantir l’efficacité, l’efficience, la transparence et la responsabilisation de l’aide humanitaire. Enfin, le sous-secrétaire Biegun a renforcé le leadership des États-Unis à titre de donateur le plus généreux du monde en annonçant plus de 720 millions de dollars pour financer la réponse internationale à la crise en Syrie, et l’administrateur de l’USAID par intérim, John Barsa, a annoncé près de 108 millions de dollars destinés à la crise humanitaire qui sévit actuellement au Soudan du Sud. 


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous