rss

Déclaration commune concernant l’examen de haut niveau du dialogue stratégique entre les États-Unis et la Grèce

English English

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 28 septembre 2020

 

Le texte suivant est une déclaration commune des gouvernements des États-Unis d’Amérique et de la Grèce.

Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, et le secrétaire d’État des États-Unis, Michael R. Pompeo, ont procédé, le 28 septembre 2020, à un examen de haut niveau du dialogue stratégique entre les États-Unis et la Grèce, en prévision du troisième dialogue stratégique qui se tiendra à Washington en 2021. Les États-Unis et la Grèce réaffirment leur engagement en faveur du dialogue stratégique, ce qui témoigne de l’excellence des relations bilatérales entre les deux pays. À l’occasion de cet examen de haut niveau, ils ont confirmé leur désir mutuel d’approfondir la coopération, en particulier dans les domaines décrits ci-dessous.

Coopération régionale

Les États-Unis et la Grèce ont partagé leurs points de vue sur la Méditerranée orientale et ont réaffirmé leur conviction que les questions de délimitation maritime devraient être résolues pacifiquement, conformément au droit international. À cet égard, les États-Unis ont salué le fait que la Grèce a confirmé qu’elle était prête à s’engager avec d’autres pays de la zone pour conclure des accords de délimitation maritime par le dialogue et conformément au droit international. Les États-Unis et la Grèce ont également réitéré leur volonté de renforcer leur coopération étroite en tant qu’Alliés de l’OTAN, en utilisant tous les moyens appropriés à leur disposition, afin de préserver la stabilité et la sécurité dans la région au sens large.

Les deux parties ont réitéré leur volonté de poursuivre et de renforcer leur coopération dans divers secteurs dans le cadre du format 3+1 (Chypre, Grèce, Israël et États-Unis), qui a été lancé à Jérusalem en mars 2019, car ce partenariat peut contribuer à promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité et la prospérité en Méditerranée orientale et dans la région au sens large. Les États-Unis et la Grèce réitèrent leur soutien à l’intégration de tous les pays des Balkans occidentaux dans les institutions européennes et transatlantiques, dans le respect du choix de leurs citoyens. Ils ont souligné les efforts de la Grèce à cette fin, notant la pertinence continue de l’accord de Prespa et de l’adhésion consécutive de la Macédoine du Nord à l’OTAN, tout en soulignant l’importance de sa mise en œuvre cohérente et de bonne foi.

Défense et sécurité

La Grèce et les États-Unis ont exprimé leur intention de renforcer leur partenariat stratégique en matière de défense et de sécurité en étendant et en approfondissant l’accord de coopération en matière de défense mutuelle entre les États-Unis et la Grèce, qui a été mis à jour pour la dernière fois en octobre 2019 et qui contribue grandement à la sécurité des deux nations. Dans le cadre du prochain dialogue stratégique, les deux parties ont l’intention de discuter de la manière de s’aider mutuellement à maintenir des forces armées fortes, compétentes et interopérables.

Application de la loi et lutte contre le terrorisme

Les États-Unis et la Grèce ont pris note de leur coopération en matière de sécurité qui repose sur leur intérêt commun à protéger la sûreté et la sécurité des deux pays contre les terroristes, les organisations criminelles transnationales et d’autres auteurs de menaces. Malgré la pandémie mondiale, l’excellente coopération entre les forces de l’ordre américaines et grecques en matière d’arrestations, de saisies et d’extraditions s’est poursuivie sans relâche. En outre, les deux pays ont dressé le bilan de l’amélioration continue de la sécurité des frontières, ainsi que du partage d’informations et de la collaboration en matière de lutte contre le terrorisme, conformément aux normes internationales. Ils se sont engagés à mettre pleinement en œuvre la déclaration commune de 2016 sur la participation de la Grèce au programme d’exemption de visa, notamment en commençant à délivrer une carte d’identité nationale actualisée, ainsi qu’en collectant intégralement et en analysant les données relatives aux passagers aériens.

Échanges commerciaux et investissements

Les États-Unis et la Grèce se réjouissent de renforcer les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays. Les deux gouvernements ont noté que la Grèce a considérablement amélioré la protection et l’application de la propriété intellectuelle en 2019, ce qui a entraîné le retrait de la Grèce du rapport spécial 301 du Bureau du représentant des Etats-Unis au commerce extérieur cette année. Les États-Unis et la Grèce ont salué l’inauguration de nouveaux investissements et de nouvelles acquisitions par des entreprises américaines en Grèce et ont réaffirmé leur engagement à encourager cette tendance. Les deux gouvernements se réjouissent de renforcer leur coopération en matière de commerce. Les États-Unis et la Grèce attachent une grande importance à la coopération en matière d’intelligence artificielle, de cybersécurité, de 5G et de privatisation des infrastructures stratégiques. Les deux pays restent déterminés à renforcer la capacité des femmes à prospérer au sein de la population active, à réussir en tant qu’entrepreneures et à être mieux positionnées pour favoriser la croissance économique.

Énergie

Les États-Unis et la Grèce ont salué l’achèvement de la section grecque du gazoduc transadriatique et sont impatients de discuter, lors du prochain dialogue stratégique, de leur soutien mutuel pour l’interconnecteur entre la Grèce et la Bulgarie, le projet d’unité flottante de stockage et de regazéification à Alexandroúpoli, la privatisation du stockage souterrain de gaz de Kavala, le projet d’interconnexion entre la Grèce et la Macédoine du Nord et d’autres projets commercialement viables, qui pourraient inclure le gazoduc EastMedGas.

Les deux parties se sont félicitées de la création officielle, le 22 septembre, du forum EastMed Gas en tant qu’organisation régionale, et de la coopération fructueuse en cours dans le domaine de l’énergie dans le cadre du processus 3+1. La Grèce et les États-Unis ont souligné la participation d’ExxonMobil en partenariat avec Total et Hellenic Petroleum dans des blocs d’exploration offshore au large des côtes de la Crète, ainsi que les opportunités potentielles d’investissements américains dans le secteur des énergies renouvelables, avec la loi grecque récemment ratifiée « Modernisation de la législation environnementale ».

Liens entre les peuples

Les États-Unis et la Grèce ont réaffirmé le rôle central des liens entre les peuples dans leurs relations bilatérales. Ils sont impatients de célébrer le bicentenaire de l’indépendance de la Grèce en 2021, et de procéder à des échanges d’expositions et à une coopération entre les musées. Les États-Unis et la Grèce ont réaffirmé leur intention de renforcer les liens entre les universités américaines et grecques ainsi que de créer de nouveaux programmes communs, à double diplôme, et d’études à l’étranger. Les deux pays continueront de soutenir les échanges éducatifs et universitaires en cours, notamment le programme Fulbright en Grèce, qui a célébré son 72e anniversaire en 2020. Les États-Unis et la Grèce ont convenu de poursuivre leur coopération de longue date pour protéger les biens culturels de la Grèce. Les deux pays ont également convenu de coopérer au renforcement des capacités dans les secteurs créatifs, y compris dans le secteur cinématographique. Les États-Unis et la Grèce ont également convenu d’explorer les partenariats public-privé dans le domaine de la culture et de la technologie.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous