rss

Les États-Unis et le Saint-Siège : promouvoir la liberté de culte et défendre la dignité humaine

English English, Русский Русский

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 30 septembre 2020
Fiche d’information

 

« Sur les questions de la dignité humaine et de la liberté de culte, ces questions qui transcendent la politique quotidienne, sur la lutte permanente pour le droit individuel à la croyance et au culte, nous devons marcher ensemble, et je sais que nous le ferons. »

 – Michael R. Pompeo, secrétaire d’État des États-Unis, le 2 octobre 2019

Le secrétaire d’État M. Pompeo se rendra au Vatican et participera à un symposium intitulé « Promouvoir et défendre la liberté de religion dans le monde par le biais de la diplomatie », organisé par l’ambassade des États-Unis auprès du Saint-Siège le 30 septembre 2020. Au cours de sa visite, le secrétaire rencontrera le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et l’archevêque Paul Gallagher, secrétaire aux relations avec les États, pour discuter des nombreuses façons dont les États-Unis et le Saint-Siège travaillent ensemble pour faire progresser la paix, la liberté et la dignité humaine dans le monde.

LES ÉTATS-UNIS COMPTENT SUR LE SAINT-SIÈGE COMME PARTENAIRE ET AMI

  • Les États-Unis et le Saint-Siège ont célébré 35 ans de relations diplomatiques officielles en 2019. Notre partenariat reste aujourd’hui plus fort que jamais, fondé sur des valeurs communes, un respect mutuel et un leadership moral. Nous nous réjouissons de poursuivre notre partenariat avec le Saint-Siège pour protéger et promouvoir les droits de l’homme, faire progresser la liberté de culte, lutter contre la traite des êtres humains et rechercher des solutions pacifiques aux crises dans le monde entier.
  • Le Saint-Siège a des relations diplomatiques officielles avec 183 pays et une influence morale auprès de plus de 1,3 milliard de catholiques dans le monde, ainsi qu’auprès de millions de non-catholiques. Partenaire important, présent dans le monde entier, le Saint-Siège peut transmettre des messages et aider les gens dans des endroits que d’autres acteurs peinent à atteindre.
  • Avec le soutien des États-Unis, des organisations religieuses catholiques ont dispensé des soins de santé de base et ont fourni des produits de première nécessité aux personnes les plus vulnérables, en particulier lors de l’urgence liée à la COVID-19. Dans le monde, quelque 5 000 hôpitaux catholiques et plus de 16 000 dispensaires confessionnels complètent et renforcent les actions des gouvernements pour fournir des soins de santé à tous, en particulier aux personnes vulnérables.
  • Toute personne mérite le droit de pratiquer librement son culte sans être menacée de persécution et d’ingérence politique. Le maintien du droit à la liberté de culte représente non seulement une nécessité morale, mais aussi un impératif de sécurité nationale pour les États-Unis. Les gouvernements qui font respecter la liberté de culte sont plus sûrs, plus prospères et plus fiables.
  • Les États-Unis sont aux côtés du Saint-Siège pour encourager la liberté de culte et la tolérance par le biais du dialogue interreligieux. Les États-Unis se réjouissent de continuer à travailler avec le pape François et le Vatican pour faire progresser le dialogue interconfessionnel et la liberté de culte.

SYMPOSIUM PROMOUVOIR ET DÉFENDRE LA LIBERTÉ DE RELIGION DANS LE MONDE PAR LE BIAIS DE LA DIPLOMATIE

  • Le symposium de l’ambassade des États-Unis auprès du Saint-Siège, « Promouvoir et défendre la liberté de religion dans le monde par le biais de la diplomatie », est l’occasion de mettre en évidence le soutien du gouvernement des États-Unis aux minorités religieuses persécutées, notamment en Chine et au Moyen-Orient. Il mettra également l’accent sur les nombreuses façons dont les États-Unis collaborent avec le Saint-Siège et les organisations religieuses, et il réaffirmera l’engagement des États-Unis à promouvoir et à défendre la liberté de religion partout dans le monde.
  • Ce symposium fait suite à la participation du secrétaire d’État au symposium de l’ambassade des États-Unis auprès du Saint-Siège de 2019, intitulé « Des chemins pour accomplir la dignité humaine : partenariat entre organisations confessionnelles. » Cet événement a mis en lumière le travail important des organisations religieuses pour promouvoir la liberté de culte, combattre la traite des êtres humains et fournir une aide humanitaire dans le monde entier.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous