rss

Déclaration sur l’importance du partenariat entre l’UE et les États-Unis pour la sécurité de l’infrastructure des télécommunications

English English

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 1er octobre 2020

 

Le texte de la déclaration suivante a été publié par le sous-secrétaire d’État des États-Unis chargé de la Croissance économique, de l’Énergie et de l’Environnement, M. Keith Krach, et le commissaire européen au Marché intérieur, M. Thierry Breton, sur l’importance du partenariat entre l’UE et les États-Unis pour sécuriser les infrastructures de télécommunications.

Début du texte:

Lors de leur réunion du 30 septembre à Bruxelles, en Belgique, le sous-secrétaire Keith Krach et le commissaire Thierry Breton ont souligné l’importance de la coopération entre l’Union européenne et les États-Unis dans la perspective de la sécurisation des infrastructures de télécommunications, et ont discuté des moyens de faire progresser davantage la coopération numérique entre les États-Unis et l’UE et de garantir des chaînes d’approvisionnement technologiques sûres.

Le sous-secrétaire Krach et le commissaire Breton ont souligné leur engagement en faveur de principes communs en matière de sécurité 5G, et les synergies entre la boîte à outils de cybersécurité 5G de l’UE et le réseau propre (Clean Network) fondé sur des normes de confiance numérique acceptées au niveau international.

Il s’agit d’un dispositif essentiel pour protéger les données personnelles des personnes, la propriété intellectuelle des entreprises et la sécurité nationale.

Le commissaire Breton a déclaré qu’en janvier de cette année, la Commission européenne, conjointement avec les États membres de l’UE, a publié la boîte à outils de cybersécurité 5G, et indiqué que les fournisseurs européens de 5G respecteraient probablement ces normes. La boîte à outils définit en outre des critères et des mesures claires pour éviter l’utilisation de fournisseurs « à haut risque » dans le réseau, y compris le réseau d’accès radio. La boîte à outils 5G sert de référence au conseil d’administration des opérateurs de télécommunications auquel il appartient de prendre les décisions en matière de fournisseurs 5G. S’ils choisissent un fournisseur 5G à haut risque et que quelque chose se passe, les membres du conseil peuvent en être tenus responsables.

Depuis janvier, plusieurs États membres de l’UE ont annoncé des mesures de mise en œuvre des recommandations de la boîte à outils de cybersécurité 5G.

Le 5 août, le secrétaire Pompeo a lancé le Clean Network, l’approche globale du département d’État face aux menaces à long terme présentées par des acteurs étatiques malveillants concernant la confidentialité des données, la sécurité et la collaboration dans la confiance. Cette approche se fonde sur les normes de confiance numérique internationalement reconnues et s’inscrit dans le cadre de l’exécution d’une stratégie pluriannuelle et durable par une coalition de partenaires de confiance. Le Clean Network souligne l’importance de la sécurisation de l’ensemble de l’écosystème des technologies de l’information 5G, y compris toutes ses extensions et tous ses accessoires. Le sous-secrétaire Krach a souligné que ces efforts témoignaient d’un engagement en faveur d’un Internet mondial ouvert, interopérable, fiable et sécurisé, fondé sur des valeurs démocratiques communes et le respect des droits de l’homme.

Le programme Clean Network et la boîte à outils 5G soulignent tous deux la nécessité de développer, déployer et commercialiser des réseaux 5G sur la base d’une concurrence libre et réciproque, de la transparence et de l’état de droit. Le sous-secrétaire Keith Krach et le commissaire Thierry Breton exhortent toutes les parties prenantes à évaluer soigneusement l’impact à terme de la permission de l’accès direct ou indirect de « fournisseurs à haut risque » à leurs réseaux 5G lors de la conception et de la construction de leurs infrastructures et services de télécommunications.

Fin du texte.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous