rss

Journée de la liberté de religion dans le monde

Português Português, English English, Русский Русский, العربية العربية, Español Español, اردو اردو

Département d’État des États-Unis
Michael R. Pompeo, secrétaire d’État
Le 27 octobre 2020

 

Il y a 22 ans jour pour jour, les États-Unis promulguaient la loi de 1998 sur la liberté de religion dans le monde, réaffirmant leur engagement à promouvoir et défendre le droit fondamental qu’est la liberté de culte, pour tous et partout. Grâce à la vision des fondateurs des États-Unis d’Amérique, notre gouvernement a compris qu’une personne, quelles que soient sa religion ou ses croyances, devait être libre d’organiser sa vie en accord avec sa conscience. La liberté de culte et les autres thèmes relatifs à la dignité humaine sont – et demeureront toujours – au cœur des priorités de la politique étrangère des États-Unis. Le monde n’a pu que le remarquer.

Aujourd’hui, pourtant, trois des pays qui violent la liberté de culte de la façon la plus flagrante – la république populaire de Chine (RPC), l’Iran et la Corée du Nord – ont durci leurs mesures coercitives visant réduire leur propre peuple au silence. Pire, la RPC a cherché à éradiquer toutes les formes de foi et de croyance qui vont à l’encontre de la doctrine du Parti communiste chinois.

À l’inverse, depuis le lancement de l’Alliance internationale pour la liberté de religion ou de croyance (IRFBA) en février 2020, 31 nations ont exprimé leur engagement envers ce réseau unissant des pays de même état d’esprit, qui entend lutter contre les difficultés rencontrées en ce sens dans le monde entier. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, plusieurs pays ont libéré des personnes qui étaient emprisonnées de façon injustifiée au nom de leurs croyances, leur permettant de retrouver leur famille – et nous appelons tous les autres à en faire autant.

Un mouvement mondial défendant la liberté religieuse est devenu réalité – une réalité riche de sa diversité régionale, culturelle et politique –, témoignant d’une vérité universelle et sans équivoque : chaque personne, où qu’elle se trouve, a le droit de croire ou de ne pas croire, de changer de croyance, de parler de ses croyances, de se réunir avec d’autres et de les enseigner. En cette Journée de la liberté de religion dans le monde, les États-Unis sont fiers de promouvoir et de protéger la liberté de religion.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous