rss

Compte rendu de la réunion de la Coalition mondiale contre Daech sur l’Afrique de l’Ouest

العربية العربية, English English

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 10 novembre 2020

 

Aujourd’hui, les États-Unis et le Nigeria ont organisé une réunion virtuelle avec des membres de la Coalition mondiale contre Daech et des représentants des États d’Afrique de l’Ouest et des organisations régionales concernées afin de discuter de la menace de Daech en Afrique de l’Ouest et des moyens par lesquels la Coalition peut contribuer aux actions collectives pour assurer la défaite durable de Daech dans la région.

Le coordonnateur de la lutte contre le terrorisme, l’ambassadeur Nathan A. Sales, lors de sa première réunion en tant que nouvel envoyé spécial auprès de la Coalition mondiale contre Daech, a souligné l’importance croissante accordée par la Coalition pour vaincre les branches mondiales de Daech et les groupes affiliés. L’ambassadeur Sales a également exprimé sa gratitude à la délégation nigériane, dirigée par le contre-amiral Yaminu E. Musa, coordonnateur du Centre de lutte contre le terrorisme au Bureau du conseiller à la sécurité nationale du Nigeria, pour avoir coorganisé l’événement.

En mettant l’accent sur l’Afrique de l’Ouest, la Coalition a également annoncé l’adhésion de la Mauritanie en tant que 83e membre. Depuis janvier 2017, la Coalition a accueilli 14 nouveaux membres d’Afrique et d’Asie et continue d’étendre sa portée et sa coopération contre les branches de Daech et les groupes affiliés.

La réunion d’aujourd’hui comportait des séances sur la compréhension et la lutte contre la menace, animées par l’envoyé spécial des États-Unis pour la région du Sahel, l’ambassadeur J. Peter Pham. Des représentants des membres de la Coalition mondiale, le Cameroun, le Tchad, la Guinée, le Niger, ainsi que le Nigeria, pays coorganisateur, ont fourni des éclairages essentiels sur les développements inquiétants de l’activité des groupes affiliés à Daech en Afrique de l’Ouest et ont suggéré des moyens par lesquels la Coalition pourrait renforcer ses actions pour contrer ces tendances.

Alors que la Coalition mondiale cherche à appliquer les leçons tirées de la lutte contre Daech en Iraq et en Syrie en d’autres lieux, les participants ont examiné les lignes d’action possibles, notamment l’utilisation des preuves recueillies sur le champ de bataille et les mesures de sécurité aux frontières qui pourraient être appliquées en Afrique de l’Ouest.


Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous