rss
Dernières actualités
2017-09-21

Le département d’État et espnW s’associent pour le Programme mondial annuel de mentorat sportif

Du 25 septembre au 31 octobre, dix-sept délégués internationaux et mentors sportifs américains participeront au Programme mondial annuel de mentorat sportif (ou GSMP) du département d'État et d’espnW. Maintenant dans sa sixième année, ce programme mondial soutient les efforts du département d'État des États-Unis pour faire progresser les droits et la participation des femmes et des filles grâce au sport


Point de presse de Nikki Haley, ambassadrice des États-Unis auprès de l’ONU

AMBASSADRICE HALEY : Bonsoir. Eh bien, nous terminons une semaine aussi productive qu’importante à l'ONU. On a pu voir une forte participation des États-Unis avec la présence du président, du vice-président et de nombreux membres de l'équipe de sécurité nationale, ainsi que de son équipe économique. Les États-Unis ont fait état de toute leur puissance, et je pense que l'ONU l'a ressenti, mais je pense que c'était extrêmement productif.


Allocution du secrétaire d’État Rex Tillerson, lors de la session du Conseil de sécurité des Nations unies sur la non-prolifération des armes nucléaires

À une époque où les attentats sont commis à l'arme blanche, via des bombes grossièrement fabriquées ou des camions qu’on précipite contre des foules d'hommes, de femmes et d'enfants innocents, autant d’armes de prédilection bien souvent choisies par nos ennemis pour nous attaquer, il est facile de perdre son sens critique et de n’envisager la menace des attaques nucléaires que comme une relique de la guerre froide.


Brian Hook, directeur de la planification politique, département d’État

M. HOOK : Je pense que la participation du secrétaire [d’Etat] à la commission ministérielle conjointe a été l’un des points d’orgue de l'Assemblée générale des Nations unies parce qu'elle a permis au secrétaire – pour la première fois de cette administration au niveau ministériel – de rencontrer les signataires de l'accord sur le nucléaire iranien et d’expliquer la menace mondiale que le régime iranien représente pour la paix et la sécurité internationales.


Marc Green, administrateur de l’USAID, sur l’aide humanitaire et les secours des États-Unis en cas de catastrophe

Bonjour tout le monde. J’ai le grand plaisir de pouvoir vous présenter aujourd'hui - ou de le présenter à nouveau, si vous l'avez déjà rencontré - notre administrateur de l’Agence des États-Unis pour le développement international, l'ambassadeur Mark Green. Il est là pour vous parler de la réponse des États-Unis à des besoins humanitaires véritablement sans précédent dans le monde entier, du fait du tremblement de terre au Mexique cette semaine et, bien sûr, de la famine ou quasi-famine dans le sud du Soudan.

Disponible en:

Déclaration commune à l’issue de la réunion ministérielle sur la Syrie

Il n’existe de solution à la crise syrienne que politique, atteinte par la mise en œuvre complète de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies. Les ministres ont réitéré leur ferme soutien à l'envoyé spécial de l'ONU Staffan de Mistura, aux efforts menés par l'ONU à Genève, et à la forte et efficace participation à des négociations productives par des représentants crédibles de l'opposition syrienne.

Disponible en:

Aide humanitaire des États-Unis en réponse à la crise dans l’Arakan, en Birmanie

Les États-Unis prévoient de fournir près de 32 millions de dollars supplémentaires sous forme d’aide humanitaire pour répondre aux besoins urgents des Rohingyas qui fuient la violence de l’État d’Arakan, en Birmanie, en direction du Bangladesh, ainsi que des personnes déplacées au sein de l’État d’Arakan et des communautés hôtes du Bangladesh. Les États-Unis ont eu l’honneur d’annoncer ce soutien financier lors de la 72e session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Entre autres priorités, un des thèmes principaux abordés par l’Assemblée générale cette année est de savoir comment renforcer le soutien aux opérations d’aide répondant aux urgences humanitaires en cours, notamment en faveur des réfugiés et des communautés qui les accueillent.


Le président Donald Trump augmente la pression pour couper les financements destinés à la Corée du Nord

De fortes sanctions financières : le président Trump a émis un nouveau décret présidentiel imposant des sanctions supplémentaires relatives à la Corée du Nord.


2017-09-20

Violence et mort de ressortissants du Burundi en république démocratique du Congo

Le gouvernement des Etats-Unis est consterné par la violence et la mort de plus de 30 citoyens burundais et d'un soldat congolais à Kamanyola, à l'Est de la république démocratique du Congo (RDC) le 15 septembre dernier. Nous appelons le gouvernement de la RDC à travailler avec le Bureau du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCNUR) et les Casques bleus de l'ONU pour apaiser les tensions entre les réfugiés burundais et la population du pays hôte.

Disponible en:

Discours du vice-président Mike Pence devant le Conseil de sécurité des Nations unies

M. le président, M. le président Faki, M. le président Ramos-Horta, membres distingués du Conseil de sécurité, c'est un grand honneur d'être avec vous aujourd'hui à l’occasion de cette 72e Assemblée générale des Nations Unies.


  • Tout effacer
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous