rss
Dernières actualités
2017-12-08

Application intégrale de la proclamation présidentielle aujourd’hui

Le département d’État applique intégralement la proclamation présidentielle 9645 (Renforcement des capacités et des processus de détection des tentatives d’entrée aux États-Unis par des terroristes ou d’autres menaces de sécurité publique), comme le permettent les ordonnances de la Cour suprême du 4 décembre 2017. Le département a commencé à mettre en œuvre la proclamation intégrale pour l’ouverture des bureaux (heure locale) des ambassades et consulats des États-Unis à l’étranger aujourd’hui, vendredi 8 décembre 2017.


Attaque à l’encontre de la MONUSCO

Les États-Unis condamnent vivement l'attaque d'hier soir à l'encontre de la MONUSCO, la Mission des Nations unies pour la stabilisation en république démocratique du Congo, qui a causé la mort d'au moins 14 casques bleus tanzaniens et a blessé plus de 50 autres personnes, en plus d’au moins cinq membres des forces armées de la RDC. Nous exprimons nos sincères condoléances aux familles de ceux qui ont perdu la vie, au gouvernement de la Tanzanie, au gouvernement de la RDC et à la MONUSCO. Nous souhaitons un prompt et bon rétablissement à tous les blessés.

Disponible en:

Allocution du secrétaire d’État des États-Unis, Rex Tillerson et du ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian lors d’un point de presse

LE SECRÉTAIRE TILLERSON : Eh bien, merci beaucoup, M. le ministre des Affaires étrangères Le Drian. Et je souhaitais remercier le ministre des Affaires étrangères de son chaleureux accueil en France, à l'occasion de ma première visite en tant que secrétaire d'État, mais ce n'est bien évidemment pas mon premier séjour ici. Nous avons partagé un moment très agréable lors du déjeuner et je suis ravi d'avoir pu goûter à la bonne cuisine française.

Disponible en:

2017-12-07

Allocation du secrétaire d’État Rex Tillerson lors de la séance plénière ministérielle de l’OSCE

SECRETARY TILLERSON: Thank you for the opportunity to address this body. The OSCE is an indispensable pillar of our common security architecture that bolsters peace and stability in Europe and Eurasia. Of all the challenges confronting the OSCE today, none is more important or vexing than the situation in Ukraine. The United States is committed to Ukraine’s sovereignty, independence, and territorial integrity within its internationally recognized borders. We call for full implementation of the Minsk agreements. We will never accept Russia’s occupation and attempted annexation of Crimea. Crimea-related sanctions will remain in place until Russia returns full control of the peninsula to Ukraine.

Disponible en:

Allocation du secrétaire d’État Rex Tillerson lors de la séance plénière ministérielle de l’OSCE

M. LE SECRÉTAIRE TILLERSON : Merci de me donner l'occasion de m'exprimer devant cette instance. L'OSCE est un pilier indispensable de notre architecture de sécurité commune qui renforce la paix et la stabilité en Europe et en Eurasie. De tous les défis auxquels est confrontée l'OSCE aujourd'hui, aucun n'est plus important ou plus frustrant que celui de la situation en Ukraine. Les États-Unis sont attachés à la souveraineté, à l'indépendance et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues. Nous appelons à la pleine mise en œuvre des accords de Minsk. Nous n'accepterons jamais l'occupation et la tentative d'annexion de la Crimée par la Russie. Les sanctions liées à la Crimée resteront en place jusqu'à ce que la Russie rende le contrôle total de la péninsule à l'Ukraine.


2017-12-06

Déclaration du président Trump à propos de Jérusalem

Quand j’ai pris mes fonctions, j’ai promis d’examiner les grands enjeux de la planète avec un esprit ouvert et un regard nouveau. Nous ne pouvons pas régler nos problèmes en formulant les mêmes hypothèses et en répétant les stratégies du passé qui ont toutes échoué. Les vieux problèmes exigent des approches nouvelles.


Proclamation du président Donald J. Trump sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’état d’Israël

LA RECONNAISSANCE DE JÉRUSALEM : Le président Donald J. Trump tient sa promesse de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, et il a donné instruction au département d’État de commencer à préparer le transfert de l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem.


Allocution du secrétaire d’État, Rex Tillerson, lors d’une conférence de presse au siège de l’OTAN

C'est un réel plaisir que d'être de retour à Bruxelles. Quelqu'un m'a rappelé que c'était mon septième voyage en Europe cette année. C'est toujours formidable d'être de retour. Ma visite ici, à Bruxelles, avec notre mission tripartite s'est avérée excellente. Il s'agit de celles et ceux qui représentent les intérêts des États‑Unis ici auprès de l'OTAN, mais aussi auprès de l'UE et ici-même à Bruxelles.

Disponible en:

Poursuite de la violence en République centrafricaine

Les États-Unis restent préoccupés par la poursuite de la violence en République centrafricaine (RCA) et condamnent avec la plus grande fermeté les attaques constantes ciblant les civils, les soldats de la paix et les intervenants humanitaires.

Disponible en:

Déclaration à propos de la décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël

La décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël aligne la présence américaine sur les faits, à savoir que Jérusalem abrite le parlement d'Israël, sa Cour suprême, sa présidence, ainsi que le cabinet du Premier ministre.


  • Tout effacer
Mises à jour par courrier électronique
Pour vous abonner aux mises à jour ou pour accéder à vos préférences d'abonné, veuillez saisir vos coordonnées ci-dessous